Qu’y a-t-il de plus important que vos yeux?

août 13, 13 • Accessoires6 CommentsRead More »
Problème aux Yeux et lumière bleue

Problème aux Yeux et lumière bleue

Nous le savons tous l’ordinateur est nocif pour la santé et notamment les yeux malgré les dires des médecins qui annoncent que l’ordinateur ne fait que révéler des problèmes déjà existants et engendrerait une certaine fatigue oculaire qui serait « négligeable ». Dans cet article nous allons relater les effets des écrans télévisés et notamment celui de l’ordinateur sur la vue qui, nous allons le voir, vont bien au-delà d’une certaine fatigue.

Syndrome de l’ordinateur (CVS pour « computer vision syndrome » en anglais) :

Symptômes : Vision floue, yeux rouges, vision double, sensation d’oeil qui pique et irrité, mal de tête, mal « à l’intérieur » des yeux, mal à la nuque et au dos,…
Tous ces symptômes peuvent être beaucoup plus importants si vous êtes myope et/ou astigmate. Soi-disant aussi si vous avez une prescription de lunettes mais que vous ne les mettez pas, je dis bien soi-disant car ce point est avancé par certains scientifiques mais sans réelle preuve de mon propre point de vue.

Causes : le « stress » subi par les yeux, causé par les répétitions de mouvements des muscles et accommodations mais aussi causé par les ondes de l’écran en lui-même. Cela peut aussi être du aux muscles des yeux qui ne sont pas équilibrés ou encore à des lunettes sur prescription qui ne sont pas adaptées.

Certains affirment qu’il n’y a pas d’évidence que l’ordinateur puisse causer des dégâts à long terme comme la cataracte mais nous affirmons le contraire comme beaucoup d’autres, avec exemples et études à l’appui.

Comment limiter le problème :

- Réorganiser votre bureau : Position de l’écran juste en dessous de la ligne des yeux à une distance de 50 à 70 cm, si possible mettre un support pour tenir les livres ou éléments imprimés à la même distance que votre ordinateur.

- Supprimer tout reflet sur l’écran en jouant avec les lumières, rideaux, etc…

- Prendre des pauses : 20s toute les 20 min (technique du 20/20) ou 1min toute les 45min-1h (technique du 1/1). Il faut aussi essayer de cligner des yeux le plus souvent possible car l’ordinateur à un genre d’effet hypnotisant qui fait que l’on cligne moins des yeux.

- Changer la configuration de votre écran luminosité et contraste à votre guise, faites des tests pour voir ce qui vous convient le mieux.

Certains chercheurs ou professeurs sont un peu plus compréhensifs en disant que bien que l’ordinateur ne soit pas dangereux pour les yeux, il augmente fortement les chances de devenir myope et même astigmate par le mécanisme suivant : Stress musculaire -> Déformation de l’œil -> Myopie/Astigmatisme

C’est un pas en avant mais nous somme encore loin de la réalité…

Que manque-t-il dans ce CVS…?

Pourquoi certaines personnes qui n’ont par exemple jamais utilisé d’ordinateur et jamais travaillées (comme ma grand-mère) mais qui ont beaucoup regardé la TV développent une cataracte à un âge considéré comme jeune ? L’écran ne serait-il pas en cause…?

La réponse est évidente, l’œil de l’être humain n’a pas été crée pour regarder une lumière scintillante en continu qui plus est ne respecte pas le spectre des rayons lumineux du soleil.

Les écrans d’ordinateurs émettent, en plus de la lumière visible, des Rayon X et UV, ainsi que d’autres ondes électromagnétiques (EMR) bien que ce soit en quantité infime (soit disant en dessous du seuil limite d’un facteur 100) et que personne n’ai prouvé que cela était nocif d’une manière scientifique rigoureuse, par principe de précaution il vaudrait mieux s’en méfier. Mais surtout un problème qui est beaucoup plus important c’est qu’ils émettent une part importante de HEV (Lumière visible à haute énergie) dont la longueur d’onde se situe entre 380nm et 500nm ce qui correspond pour faire simple à la bande bleue de la lumière visible (Violet, Indigo, Bleu), nous allons voir par la suite que c’est un problème des plus important bien qu’encore peu reconnu en Europe.

Classification de ces différents nuisibles :

- les Rayons X et UV :

Ils ne sont plus à présenter, de nombreuse recherches ont été faites à leur propos et nous connaissons les dangers de ces types de rayonnement, les lunettes de soleil peuvent nous en protéger en partie ou même totalement.

Ce sont surtout les UVB qui paraissent dangereux, ils ont été corrélés à la formation de cataracte dans des études chez l’humain.

- Les EMF :

Présentes partout dans notre quotidien, cependant une exposition prolongée même à un taux faible peut engendrer la maladie selon certains expert : lymphome, leucémie, maladies du système immunitaire,…

Les émission électromagnétiques peuvent aussi provoquer des brûlures de peaux (qui peuvent ne pas être du directement au rayonnement mais à ses conséquences), le « photo aging » (vieillissement prématuré du au rayonnement), sensations inconfortables diverses. N’avez vous jamais eu la sensation d’œil qui brûle lorsque vous passez beaucoup de temps sur l’ordinateur ? Et oui, à l’égard de notre ami le micro-onde qui utilise les ondes pour chauffer, l’ordinateur les utilisent pour chauffer vos yeux, évidemment à une toute différente échelle fort heureusement sinon nous serions déjà tous aveugle…

- La lumière bleue :

La plupart des recherches sur celle-ci sont plus récentes et sont à approfondir mais il y a déjà du travail qui a été fait. Un nombre non négligeable d’expériences ont été faites sur les animaux :
- Des singes ont été exposés à une longueur d’onde de 441 nm pendant 1000s ce qui à entrainé des lésions dans l’épithélium pigmentaire de la rétine
- Une études sur les animaux a prouvée qu’une exposition prolongée à la lumière bleue implique une dégéneressance maculaire (DLMA) chez ceux-ci
- Une autres étude sur des primates à montrée qu’après une exposition prolongée à la lumière bleue ils ont développés une insensibilité aux couleurs bleue et verte.

De plus en plus d’études mettent en avant les effets d’une longue exposition à la lumière bleue, il a notamment été prouvé qu’elle contribuait fortement à la cataracte et à la destruction des cellules de la macula.
Les ophtalmologistes commencent d’utiliser de plus en plus des lentilles de couleur jaune lors de leurs tests pour le confort du patient et aussi pour pouvoir étendre la durée de certain tests qui seraient difficile à supporter sans.

De plus, dû au phénomène de dispersion, la lumière bleue se concentre un peu en avant de la rétine ce qui implique un certain stress oculaire pour faire la mise au point avec cette composante. Donc filtrer la lumière bleue ou du moins la réduire non seulement réduit le stress oculaire mais en plus sans perte d’acuité visuelle.
Cette lumière étant haute en énergie envoie un signal intense aux muscle des yeux qui les fait plus ou moins se crisper, impliquant mal de tête, nausée, un avantage de plus de la filtrer.

Dans un autre registre mais peut être important voire très important pour certaines personnes qui ont des problèmes de sommeil par exemple, la lumière bleue à une action très prononcée sur le cycle circadien, c’est-à-dire qu’elle agit sur l’endormissement et le réveil, la qualité de sommeil, l’envie de dormir,…La journée à petite dose elle peut être bénéfique pour booster votre réactivité mais le soir elle supprime la production de mélatonine qui est la plus importante hormone du sommeil et vous connaissez la suite…Le sommeil est très important, il ne faut donc pas négliger cette partie. Evitez une lumière de forte intensité avant d’aller vous coucher.

Quelles sont donc les défenses à notre disposition contre toutes ces agressions ?

Tout d’abords compte tenu que la nature n’est pas si mal faite nous avons des défenses naturelles contre les UV et la lumière bleue, la cornée et le cristallin filtre en partie les UV et la lumière bleue mais malheureusement ceci est très loin d’être suffisant surtout en prenant en compte notre environnement moderne dans lequel nous vivons, le corps humain n’avais pas été crée pour vivre dans un tel environnement agressif. Nos ancêtres n’avaient pas à se préoccuper de toutes ces lampes fluo compactes, de regarder la télévision et l’ordinateur à longueur de journée…

Il y a donc nécessité de réagir à cet environnement par des protections adaptées, les lunettes V-Glass répondent à ce besoin et protègent vos yeux des UV, des EMF en grande partie, ainsi que de la composante la plus oubliée : la lumière bleue. Elles sont déclinées en plusieurs modèles pour s’adapter aux différents type de personnes, les verres cristallins (transparent) laissent passer un peu plus de lumière bleue que les verres de couleur jaune (mais ils ont l’avantage de ne pas modifier les couleurs ce qui est important pour les personnes qui ont besoin des couleurs exactes pour travailler), ils sont donc plus adaptés aux personnes moins sensible ou pas sensible à la lumière bleue tandis que les jaunes sont plus adaptés pour ceux qui ont déjà des problèmes de vision ou qui se plaigne souvent de douleurs aux yeux et/ou qui sont en général sensible à la lumière. Ces verres jaunes sont aussi très conseillés si vous travaillez de nuit car c’est là que la lumière bleue est la plus nocive et qu’elle peut dérégler votre système hormonal, impliquant insomnie, dépression,…Enfin, un bonus non négligeable, elles permettent de voir mieux dans la nuit, la pénombre et le brouillard (elles augmentent le contraste et évitent l’éblouissement) donc pratique pour conduire en voiture notamment, où elle évitent d’être ébloui. Le dernier modèle de lunettes est le modèle IR, elles bloquent plus de 90% de la lumière bleue, évidemment elles bloquent aussi les autres ondes nocives comme les deux première paires, et ce qu’elles ont en plus c’est qu’elles bloquent les Infrarouges. Elles assombrissent un peu l’écran mais ne changent pas beaucoup les couleurs. C’est un modèle ultra abouti pour une protection maximale donc pour les personnes qui passent énormément de temps devant l’ordinateur ou la TV ou alors les personnes étant électro-sensible ou ayant déjà des problèmes aux yeux.

Vous pouvez retrouver ces articles sur le site de VMart :

Pour les lunettes anti-radiations écrans cliquez sur le lien suivant :

lunettes anti-radiations écrans / protection ordinateur

Pour les lunettes vision nocturne cliquez sur le lien suivant :

lunettes vision nocturne / protection ordinateur

Pour les lunettes infrarouge cliquez sur le lien suivant :

lunettes infrarouge / protection ordinateur

Il y a aussi beaucoup d’autres modèles de montures et modèles de Lunettes de protection d’écran et Anti-lumière bleue ici et des clips qui peuvent s’attacher sur vos lunettes de vue, vous pouvez les trouver en cliquant sur le lien suivant :

Clips lunettes pour protection d’écran et Anti-lumière bleue.

Désolé pour cette article assez long mais si vous lisez cette ligne c’est que vous en êtes venu à bout, j’espère qu’il vous a été utile ou du moins un peu distrayant…

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires, j’y répondrai.

Et vous, que pensez vous de la lumière bleue et des écrans d’ordinateurs en général ? Ne devrait-on pas les améliorer pour qu’ils soient adaptés à l’être humain et pas que ce soit le contraire…


Références

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rétine

http://en.wikipedia.org/wiki/Corrective_lens#Lens_materials

http://www.pasadenaeye.com/faq/faq08/faq08_text.html

http://www.abc.net.au/health/talkinghealth/factbuster/stories/2010/09/30/3025732.htm#.UfSmfz7AXnU

http://www.commerce.wa.gov.au/worksafe/content/safety_topics/Office_safety/Further_information/Visual_display_units_(VDUs)_an.html

http://snigdha-s.hubpages.com/hub/Radiation-from-Computers-and-its-harmful-effects-on-health

http://www.safespaceprotection.com/electrostress-from-computers-laptops.aspx

http://hps.org/publicinformation/ate/faqs/computervdtscreen.html

http://www.macular.org/bluelite.html

http://www.ehow.com/facts_6936769_blue-led-light-dangers.html

http://www.cclvi.org/contributions/effects1.htm

http://www.health.harvard.edu/newsletters/Harvard_Health_Letter/2012/May/blue-light-has-a-dark-side/

http://en.wikipedia.org/wiki/High-energy_visible_light

http://www.mdsupport.org/library/hazard.htmlElectromagnetic fields and Human Health. Fact Sheet No. 296. 2005 World Health Organisation .
Electromagnetic fields and the risk of cancer. National Radiological Protection Board . Vol 3, No. 1, Oxford 1992.
IRPA Guidelines on protection against non-ionizing radiation. International Radiation Protection Association . Duchenne AS et al. (ed) New York 1991.
Radiation Emissions from Video Display Terminals. Australian Radiation Protection and Nuclear Safety Agency.
Technical Report of the Study Group on Radiation and Visual Display Units, Worksafe Australia, December 1989.
VDU Workstation Checklist, 2003. UK Health and Safety Executive
Visual Display Units: Radiation Protection Guidance. Occupational Safety and Health Series No. 70. ILO , Geneva 1994.
Working with VDUs, 2006. UK Health and Safety Executive ;
Hanlin, Pete (2004). « The Effects of Visible Light and UVR on the Visual System » . Review of Optometry.
« Artificial Lighting and the Blue Light Hazard (The Facts About Lighting and Vision) » . MD Support Online Library.
Koide R, Ueda TN, Dawson WW, et al. (October 2001). « [Retinal hazard from blue light emitting diode]« . Nippon Ganka Gakkai Zasshi (in Japanese) 105 (10): 687–95. PMID 11692615

Berson DM, Dunn FA, Takao M. 2002 Phototransduction by retinal ganglion cells that set the circadian clock. Science 295: 1070-1073

Hattar S, Liao HW, Takao M, Berson DM, Yau KW. 2002. Melanopsin-containing retinal ganglion cells: architecture, projections, and intrinsic photosensitivity.Science 295: 1065-1070.

Menaker M. Circadian rhythms. Circadian photoreception. Science 2003;299:213-4.

Wee R, Van Gelder RN. Sleep disturbances in young subjects with visual dysfunction. Ophthalmology 2004;111:297-303.

Van Gelder RN. Blue light and the circadian c lock. Br J Ophthalmol 2004;88:1353.

Sparrow JR, Zhou J, Ben-Shabat S, et al. Involvement of oxidative mechanisms in blue-light-induced damage to A2E-laden RPE. Invest Ophthalmol Vis Sci 2002;43:1222–7.

Boulton M, Rozanowska M, Rozanowski B. Retinal photodamage. J Photochem Photobiol B 2001;64:144–61.

Rozanowska M, Jarvis-Evans J, Korytowski W, et al. Blue light-induced reactivity of retinal age pigment. In vitro generation of oxygen-reactive species. J Biol Chem 1995;270:18825–30.

Schutt F, Davies S, Kopitz J, et al. Photodamage to human RPE cells by A2-E, a retinoid component of lipofuscin. Invest Ophthalmol Vis Sci 2000;41:2303–8.

Suter M, Remé C, Grimm C, et al. Age-related macular degeneration. The lipofusion component N-retinyl-N-retinylidene ethanolamine detaches proapoptotic proteins from mitochondria and induces apoptosis in mammalian retinal pigment epithelial cells. J Biol Chem 2000;275:39625–30.

Sparrow JR, Nakanishi K, Parish CA. The lipofuscin fluorophore A2E mediates blue light-induced damage to retinal pigmented epithelial cells. Invest Ophthalmol Vis Sci 2000;41:1981–9.

Sparrow JR, Cai B. Blue light-induced apoptosis of A2E-containing RPE: involvement of caspase-3 and protection by Bcl-2. Invest Ophthalmol Vis Sci 2001;42:1356–62.< BR>

Rozanowska M, Korytowski W, Rozanowski B, et al. Photoreactivity of aged human RPE melanosomes: a comparison with lipofuscin. Invest Ophthalmol Vis Sci 2002;43:2088–96.

Sparrow JR, Zhou J, Cai B. DNA is a target of the photodynamic effects elicited in A2E-laden RPE by blue-light illumination. Invest Ophthalmol Vis Sci 2003;44:2245–51.

Sparrow JR. Therapy for macular degeneration: insights from acne. Proc Natl Acad Sci USA 2003;100:4353–4.

Rozanowska et al Blue light-induced singlet oxygen generation by retinal lipofuscin in non-polar media. Free Radic Biol Med. 1998 May;24(7-8):1107-12.

Rozanowska M et al. Blue light-induced reactivity of retinal age pigment. In vitro generation of oxygen-reactive species. J Biol Chem. 1995 Aug 11; 270(32): 18825-30.

Pawlak et al.Action spectra for the photoconsumption of oxygen by human ocular lipofuscin and lipofuscin extracts. Arch Biochem Biophys. 2002 Jul 1;403(1):59-62.

Verma L, Venkatesh P, Tewari H. Phototoxic retinopathy. Ophthalmology Clinics of North America. 2001;14(4): 601-609.

American Conference of Governmental Industrial Hygienists. Threshold limit values for chemical substances physical agents: biological exposure indices. Cincinnati: ACGIH, 1997.

International Commission on Non-Ionizing Radiation Protection. Guidelines on limits of exposure to broad-band incoherent optical radiation (0.38 to 3
microM). Health Phys 1997;73:539–54.

Sliney DH, Bitran M. The ACGIH action spectra for hazard assessment: The TLV’s. In: Matthes R, Sliney DH, ed. Measurements of optical radiation hazards. Oberschleissheim, Germany: International Commission on Non-Ionizing Radiation Protection (ICNIRP 6/98) and CIE (x016- 1998), 1998:241–29.

Kremers JJ, van Norren D. Two classes of photochemical damage of the retina. Lasers Light Ophthalmol 1988;2:41–52.

Sliney DH, Wolbarsht ML. Safety with lasers and other optical sources: a comprehensive handbook. New York: Plenum Press, 1980.

Kremers JJ, van Norren D. Retinal damage in macaque after white light exposures lasting ten minutes to twelve hours. Invest Ophthalmol Vis Sci 1989;30:1032–40.

Van Norren D, Schellekens P. Blue light hazard in rat. Vis Res 1990;30:1517–20.

Rapp LM, Smith SC. Morphologic comparisons between rhodopsinmediated and short-wavelength classes of retinal light damage. Invest Ophthalmol Vis Sci 1992;33:3367–77.

American Conference of Governmental Industrial Hygienists. Threshold limit values for chemical substances physical agents: biological exposure indices. Cincinnati: ACGIH, 1997.

International Commission on Non-Ionizing Radiation Protection. Guidelin es on limits of exposure to broad-band incoherent optical radiation (0.38 to 3 microM). Health Phys 1997;73:539–54.

Williams TP, Howell WL. Action spectrum of retinal light-damage in albino rats. Invest Ophthalmol Vis Sci 1983;24:285–7.

Pautler EL, Morita M, Beezley D. Hemoprotein(s) mediate blue light damage in the retinal pigment epithelium. Photochem Photobiol 1990;51:599–605.

Saari JC, Garwin GG, Van Hooser JP, et al. Reduction of all-trans-retinal limits regeneration of visual pigment in mice. Vis Res 1998;38:1325–33.

Grimm C, Remé CE, Rol PO, et al. Blue Light&# 146; s effects on rhodopsin: photoreversal of bleaching in living rat eyes. Invest Ophthalmol Vis Sci 2000;41:3984–90.< BR>

Grimm C, Wenzel A, Williams T, et al. Rhodopsin-mediated blue-light damage to the rat retina: effect of photoreversal of bleaching. Inve st Opht halmo l Vis Sci 2001;42:497–505.

Mainster MA. Light and macular degeneration: a biophysical and clinical perspective. Eye 1987;1(Pt 2):304–10.

Feeney L, Berman ER. Oxygen toxicity membrane damage by free radicals. Invest Ophthalmol 1976;15:789–92.

Snodderly DM. Evidence for protection against age-related macular degeneration by carotenoids and antioxidant vitamins. Am J Clin Nutr 1995;62(Suppl):1448–61.

Kennedy CJ, Rakoczy PE, Constable IJ. Lipofuscin of the retinal pigment epithelium: a review. Eye 1995;9(Pt 6):763–71.

Remé C, Reinboth J, Clausen M, et al. Light damage revisited: converging evidence, diverging views? Graefes Arch Clin Exp Ophthalmol 1996;234:2–11.

Beatty S, Koh H, Phil M, et al. The role of oxidative stress in the pathogenesis of age-related macular degeneration. Surv Ophthalmol 2000;45:115–34.

Robison WG, Kuwabara T, Bieri JG. The roles of vitamin E and unsaturated fatty acids in the visual process. Retina 1982;2:263–81.

Marshall J. The aging retina: physiology or pathology. Eye 1987;1(Pt 2):282–95.

Mainster MA. Light and macular degeneration: a biophysical and clinical perspective. Eye 1987;1(Pt 2):304–10.

Hunyor AB. Solar retinopathy: its significance for the aging eye and the younger pseudophakic patient. Aust N Z J Ophthalmol 1987;15:371–5.

Roberts JE. Ocular phototoxicity. J Photochem Photobiol B 2001;64:136–43.

Bernstein PS, Zhao DY, W int ch SW, et al . Resonance Raman measurement of macular carotenoids in normal subjects and in age-related macular de gener ation patients. Ophthalmology 2002;109:1780–7.

Mainster MA. Solar retinitis, photic maculopathy and the pseudophakic eye. J Am Intraocul Implant Soc 1978;4:84–6.

Ts’o MO, La Piana FG, Appleton B. The human fovea after sungazing. Trans Am Acad Ophthalmol Otolaryngol 1974;78:OP–677.

Marshall J. aging changes in human cones. Acta XXIII Concilium Ophthalmologicum (Kyoto) 1978;1:375–8.

Borges J, Li ZY, Tso MO. Effects of repeated photic exposures on the monkey macula. Arch Ophthalmol 1990;108:727–33.

Liu IY, White L, LaCroix AZ. The association of age-related macular degeneration and lens opacities in the aged. Am J Public Health 1989;79:765–9.

Taylor HR, Munoz B, West S, et al. Visible light and risk of age-related macular degeneration. Trans Am Ophthalmol Soc 1990;88:163–73, discussion 173–8.

Taylor HR, West S, Munoz B, et al. The long-term effects of visible light on the eye. Arch Ophthalmol 1992;110:99–104.

Cruickshanks KJ, Klein R, Klein BE. Sunlight and age-related macular degeneration. The Beaver Dam Eye Study. Arch Ophthalmol 1993;111:514–8.

Darzins P, Mitchell P, Heller RF. Sun exposure and age-related macular degeneration. An Australian case-control study. Ophthalmology 1997;104:770–6.

Cruickshanks KJ, Klein R, Klein BE, et al. Sunlight and the 5-year incidence of early age-related maculopathy: the Beaver Dam Eye Study. Arch Ophthalmol 2001;119:246–50.

Delcourt C, Carriere I, Ponton-Sanchez A, et al. Light exposure and the risk of age-related macular degeneration: the Pathologies Oculaires Liees a l’Age (POLA) study. Arch Ophthalmol 2001;119:1463–8.

McCarty CA, Mukesh BN, Fu CL, et al. Risk factors for age-related maculopathy: the Visual Impairment Project. Arch Ophthalmol 2001;119:1455–62.

Mellerio J. Light Effects on the Retina Principles and Practice Of Ophthalmology Chapter 116 Eds. Albert D M, Jakobiek F A, Saunders W B. Philadelphia, 1994.

Guidelines on Limits of Exposure to Broad-Band Incoherent Optical Radiation (0.38 to 3µm). The International Commission on Non-Ionizing Radiation Protection. Health Physics Vol. 73, No 3, pp 539-554, 1997.

Jackson GR, Owsley C, Cordle EP, et al. Aging and scotopic sensitivity. Vi Res 1998;38:3655–62.

Jackson GR, Owsley C, McGwin G Jr. Aging and dark adaptation. Vis Res 1999;39:3975–82.

CVRL Color & Vision database at the Institute of Ophthalmology in London. Updated: November 20th, 2003.

Grimm C, et al. Rhodopsin-Mediated Blue-Light Dam age to the rat Retina: Effect of Photoreversal of Bleaching. Invest Ophthalmol Vis Sci 2001 Feb;42(2):497-50.

Wihlmark U, Wrigstad A, Roberg K, Nilsson S, Brunk U. Lipofuscin Accumulation in Cultured Retinal Pigment Epithelial Cells Causes Enhanced Sensitivity to Blue Light Irradiation. Free Radical Biol. Med. (1997) 22, 1229-1234.

Kremers JJ, van Norren D. Two classes of photochemical damage of the retina. Lasers Light Ophthalmol 1988;2:41-52.

Kremers JJ, van Norren D. Retinal damage in macaque after white light exposures lasting ten minutes to twelve hours. Invest Ophthalmol Vis Sci 1989;30:1032-40.

Ham WT, Jr., Mueller HA, Sliney DH. Retinal sensitivity to damage from short wavelength ligh t. Nature 1976;260:153-5.

Ham WT, Jr., Ruffolo JJ, Jr., Mueller HA, Guerry D, 3rd. The nature of retinal radiation damage: dependence on waveleng th, po wer level and exposure time. Vision Res 1980;20:1105-11.

Threshold limit values for chemical substances physical agents: biological exposure indices. Cincinnati: American Conference of Governmental Industrial Hygienists; 1997.

Abbott A. Restless nights, listless days. Nature 2003;425:896-8.

Magnusson A, Boivin D. Seasonal affective disorder: an overview. Chronobiol Int 2003;20:189-207.

Hernandez-Andrés J, Romero J, Nieves JL. Color and spectral analysis of daylight in southern Europe. J. Opt. Soc. Am. Vol. 18, No. 6, pp 1325-1335, June 2001.

Mumford, R. Improving visual efficiency with selected lighting. Journal of Optometric Visual Development, Vol. 33, No. 3, Fall 2002.

Glass P. Light and the developing retina. Documenta Ophthalmologica. 1990;74(3):195-203.

Kini M, Leibowitz H, Colton T, Nickerson R, Ganley J, Dawber T. Prevalence of senile cataract, diabetic retinopathy, senile macular degeneration, and open-angle glaucoma in the Framingham eye study. Am J Ophthalmol. 1978;85(1):28-34.

Sliney D. Ocular injury due to light toxicity. International Ophthalmology Clinics. 1988;23(3) :246-250.

E.M. Gasyna, K.A. Rezaei, W.F. Mieler, K.A. Rezai. Blue Light Induces Apoptosis in Human Fetal Retinal Pigment Epithelium. Ophthalmology & Visual Science, University Chicago, Chicago, IL.

K.A. Rezai, E.M. Gasyna, K.A. Rezaei, W.F. Mieler. AcrySof Natural Filter Decreases the Blue Light Induced Apoptosis in Human Retinal Pigment Epithelium. Ophthalmology & Visual Science, University of Chicago, Chicago, IL.

M.Hammer, S.Richter, K.Kobuch, D.Schweitzer. Lipofuscin Accumulation in an Organotypic Perfusion Culture of Porcine Fundi Under Oxidative Stress and Blue Light Irradiation. Department of Ophthalmology, Univ. of Jena, Jena, Germany; Department of Ophthalmology, Univ. of Regensburg, Jena, Germany.

J.R. Sparrow, S.Kim, K.Nakanishi, Y.Itagaki. Studies of the Photooxidation of A2E and Its Precursor A2-PE. Department of Ophthalmology, Department of Chemistry, Columbia University, New York, NY.

Tags: , ,

6 Responses to Qu’y a-t-il de plus important que vos yeux?

  1. phil dit :

    Votre article très détaillé, apporte des éléments intéressants, bravo.

    Assurément, nos yeux s’adaptent difficilement à l’émergence constante des écrans dans notre quotidien. Il faudrait quelques générations avant que notre ADN mute…afin de se protéger des rayonnements.

    Il existe cependant des techniques de gymnastique oculaire et de yoga des yeux qui sont très évolutives pour prendre soin de nos yeux et de notre acuité visuelle, notamment en ce qui concerne la réponse à la fatigue oculaire.

    • Julien dit :

      Bonjour Phil,

      Merci du compliment. Pour l’AND vous avez sûrement raison, c’est pour cela qu’actuellement la seule solution est d’utiliser des « prothèses » que sont les lunettes de protection dans l’attente de cette adaptation, mais d’ici là les choses auront surement déjà changé et il y aura d’autres problèmes et/ou solutions qui émergerons.

      Je n’ai pas encore trop exploré les techniques de gymnastique oculaire car il y a autant de méthodes que de personnes qui en parlent, c’est donc difficile de faire le tri, mais je pense que celle-ci peuvent aider et je vais me pencher un peu sur la question.

      A Bientôt

  2. Prisca dit :

    Pour commencer, il faut utiliser des lunettes antireflets. C’est une méthode simple pour protéger nos yeux. Puis, pour ce qui travaille en longueur de la journée devant l’écran, il faut savoir prendre des pauses afin que les yeux puissent aussi se reposer un peu. Puis, pratiquer des exercices oculaires pour soulager les muscles des yeux.

    • Julien dit :

      Bonjour Prisca,

      Vous avez raison sur tous ces points, seulement ce n’est pas suffisant car cela ne protège pas des radiations émise par l’ordinateur et de la lumière bleue qui sont les causes principales de problème oculaires liés à l’ordinateur

      Bien cordialement,

      • prospero55 dit :

        Attention, il n’est absolument pas prouvé que les verres anti-lumière bleue aient la moindre efficacité ! Je suis en train de me renseigner avant d’acheter de nouvelles lunettes… Les deux ophtalmos que j’ai consultés m’ont dit que selon eux, c’était juste un coup commercial des fabricants (qui, évidemment, ont intérêt à proposer sans arrêt de nouveaux produits afin de vendre davantage)… Entre les conseils intéressés des entreprises et l’avis des médecins, je crois que je vais privilégier le dernier. On me recommande, pour limiter la fatigue due à l’exposition prolongée à la luminosité des écrans, de prendre des verres photochromiques.

        • Julien dit :

          Bonjour,

          Les lunettes anti-lumière bleue ne sont pas du tout un coup commercial et il a été prouvé que la lumière bleue mais plus largement le rayonnement de l’écran est nocif pour les yeux. Il y a une littérature très abondante là-dessus alors renseignez vous. Les médecins que vous avez vu se font leur propre opinion à partir de rien, ils ne mettent pas à jour leurs connaissances, ils restent sur des préjugés qui leur ont été inculqués des années avant mais la médecine progresse bien heureusement. Donc vous devriez y réfléchir à deux fois avant de privilégier l’avis du médecin, moi je fais confiance à la recherche, au publication reconnues et pas à l’avis arbitraire de tel ou tel personne…

          Concernant les verres photochromiques alors là c’est un peu surprenant qu’ils vous aient conseillé ça car rien à voir avec les radiations des écrans si ce n’est au point de vu des UVs qui ne sont même pas bloqués complètement donc c’est un conseil que je trouve complètement inapproprié du moins pour la protection contre les écrans. Mais je ne connais pas votre cas, peut-être vous ont-ils prescrit cela pour autre chose…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>